Blog

Nouvelles FAQ disponibles sur l'allaitement et le COVID-19


Les mères et les travailleurs de la santé qui les soutiennent ont de nombreuses questions et préoccupations quant à savoir s'il est sans danger pour les mères atteintes de COVID-19 confirmé ou suspecté d'être à proximité et d'allaiter leur bébé pendant la pandémie.

Pour répondre à leurs questions, l'OMS a publié une liste de Foire aux questions: allaitement et COVID-19. La FAQ complète le guide provisoire de l'OMS: Prise en charge clinique d'une infection respiratoire aiguë sévère en cas de suspicion de COVID-19 et s'inspire d'autres recommandations de l'OMS sur l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant.

Les FAQ visent à fournir des informations aux agents de santé qui soutiennent les mères et les familles dans les services de maternité et les milieux communautaires, et à communiquer comment les directives provisoires doivent être mises en œuvre. De plus, les FAQ fournissent des informations sur les effets protecteurs de l'allaitement maternel et du contact peau à peau, ainsi que sur les effets nocifs d'une utilisation inappropriée du lait maternisé.

Un arbre de décision accompagne la FAQ qui fournit des conseils étape par étape aux agents de santé sur la manière d'aider les mères atteintes de COVID-19 confirmé ou suspecté à allaiter. Il fournit des conseils sur ce qu'il faut faire si les mères ne sont pas assez bien pour allaiter, ainsi que des mesures d'hygiène appropriées pour les mères, y compris le port d'un masque médical si disponible, pour réduire la possibilité que le virus COVID-19 se propage à son bébé.

 

Les avantages de l'allaitement dépassent les risques potentiels

Le virus COVID-19 n'a été détecté dans le lait maternel d'aucune mère avec COVID-19 confirmé et suspecté et il n'y a aucune preuve à ce jour que le virus est transmis par l'allaitement. Les chercheurs continuent de tester le lait maternel des mères infectées.

L'OMS recommande à toutes les mères dont le COVID-19 est confirmé ou suspecté de continuer à avoir un contact peau à peau et à allaiter. Dans tous les contextes socio-économiques, l'allaitement améliore la survie et offre des avantages de santé et de développement tout au long de la vie aux nouveau-nés et aux nourrissons. L'allaitement réduit également le risque de cancer du sein et de l'ovaire pour la mère. Le contact peau à peau, y compris les soins de la mère kangourou, réduit la mortalité néonatale, en particulier pour les nouveau-nés de faible poids à la naissance.

Bien que les nourrissons et les enfants puissent contracter le COVID-19, ils présentent un faible risque d'infection. Les quelques cas confirmés de COVID-19 chez les jeunes enfants à ce jour n'ont connu qu'une maladie bénigne ou asymptomatique.

Les recommandations de l'OMS sur les soins et l'alimentation des nourrissons dont les mères ont confirmé ou soupçonné le COVID-19 visent à améliorer la survie, la santé et le développement immédiats et à vie de leurs nouveau-nés et nourrissons. Ces recommandations tiennent compte de la probabilité et des risques potentiels du COVID-19 chez les nourrissons ainsi que des risques de maladie grave et de décès lorsque les nourrissons ne sont pas allaités ou lorsque le lait maternisé est utilisé de manière inappropriée.

Questions et réponses de l'OMS sur l'allaitement maternel et le COVID-19 fournit également des conseils supplémentaires de prévention des infections aux mères atteintes de COVID-19 confirmé ou suspecté.

Réponses 4

  1. commentaire admin

    Commentaire de test

    • commentaire imithèmes

      Ces recommandations tiennent compte de la probabilité et des risques potentiels du COVID-19 chez les nourrissons ainsi que des risques de maladie grave et de décès lorsque les nourrissons ne sont pas allaités ou lorsque le lait maternisé est utilisé de manière inappropriée.

  2. commentaire imithèmes

    Test d'un autre commentaire pour les articles

  3. commentaire Minal

    Commentaire d'un utilisateur non connecté

Laisser une réponse à admin Annuler la réponse

fr_FRFrançais